J'ai testé..·Mieux vaut en rire

Chaud chaud chaud la balnéo !

Ce matin, ma demi-heure de balnéo s’est terminée en une véritable séance d’abdominaux.

Il y a quelques temps encore, j’aurais eu beaucoup de mal à retenir du positif de cette mésaventure. Dix-hui mois de développement personnel derrière moi, et me voilà prête à voir les points d’amélioration à suggérer plutôt que la crise de nerfs d’une nana exaspérée.

bain

Allongée pendant 30 minutes dans une baignoire fermée, j’ai eu l’impression d’être en train de passer un examen de santé. Dans ces moments-là, on a pas trop le choix. Mais ici, disons que c’est moi qui l’ai choisi.

Pour vous placer dans le contexte, il y quelques semaines, j’ai été contactée par un Centre esthétique de ma région.

 “Madame Pirmez, pour vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons une séance de détente dans notre centre ?”

Super ! J’étais vraiment enchantée. Je ne me suis pas fait prier et j’ai tout de suite planifié mon premier rendez-vous pour le test d’un produit dernier cri: le PSIO (Qu’est-ce que le Psio ? )

Ces lunettes de relaxation sont munies d’un lecteur MP3. L’idée est d’accéder à des moments de ressourcements, de détentes, de recentrages, de relaxations profondes. Le tout via une stimulation lumineuse et avec l’aide d’un support audio.

En deux mots, c’est juste TOP ! Sauf que ce jour-là, pas de chance pour moi, la batterie des lunettes n’était pas prête à l’emploi. Résultat, alors que le son de la voix de mon guide auditif venait de me déposer sur le sable chaud d’une plage de Bali, le noir et le calme plat m’ont extirpée de ce doux moment sans précaution.

Déçue et complètement déphasée par cette interruption soudaine de mon moment de détente intense, sans avoir à m’en plaindre, j’ai eu droit au jeu du “ce n’est pas ma faute, c’est la faute à l’autre”.

De retour à la maison, une responsable me contactait déjà pour m’offrir au choix, une balnéo ou un sauna.

Je n’aime pas avoir trop chaud, lui dis-je.

“Je préfère choisir une balnéo”.

Ce matin,de retour dans le même centre, alors que je venais de me poser nue dans leur grand bain, une jeune femme m’annonçait déjà qu’elle viendrait que LIBÉRER 30 minutes plus tard.

J’aurais probablement dû réagir à ce moment-là. Je suis polie moi bien sûr, et j’ai juste dit: « Ok, merci ! »

Ce fut un réel plaisir d’être bercée par les bulles, les remous et les jets de lumière. Une petite discothèque aquatique, sans musique, rien que pour moi. Magnifique moment de détente ! Pendant au moins deux minutes trente…

Vingt-sept minutes et quarante-deux degrés affichés au compteur! J’ai chaud, je bouillonne, et je brûle d’impatience à l’idée de pouvoir respirer l’air frais que je parviens à entrevoir au travers de la fenêtre dans le toit.

À vingt-deux minutes, tant bien que mal, j’ai réussi à presser un bouton situé 30 cm au-dessus de ma tête.

À dix-sept, après quelques tentatives d’appels au secours, je ne voyais toujours personnes bondir dans cette petite pièce qui se transformait doucement en Hammam géant. Alors, c’est depuis mes avants-bras que j’ai réussi à profiter des quelques coups d’hélices de la ventilation que j’avais réussis à activer.

Ma séance de balnéo venait de se transformer en séance d’abdos.

Profitant d’un bain de mes mollets, j’ai longtemps hésité à m’extirper de force de ce Jacuzzi.

Pourquoi suis-je restée dans mon bain ? N’aurais-je pas dû faire mon possible pour déguerpir de là en chevauchant les petits meubles qui se trouvaient devant mon point de chute ?

Non. J’ai compté les minutes. Remplie de gratitude pour ces instants de galère qui m’inspiraient le sujet de mon prochain article.

Que ma mésaventure nous serve à tous de leçon ! 😉

Et pour notre confort, notons bien de vous assurer des points suivants:

  • on entendra mes appels si je suis en difficultés lors d’un soin.
  • la pièce dispose au moins d’une chaise sur laquelle je pourrai me désaltérer un moment, le temps de voir se réguler ma pression artérielle en sortant.
  • les serviettes de bain proposées sont au moins au nombre de deux.

Non, ce matin, je ne suis pas exaspérée. Je prévois même de leur envoyer mes points d’amélioration … dans quelques jours. Le temps pour moi de digérer tout ça 😉

Me contacteront-ils à nouveau pour m’offrir un enveloppement ou un massage de mes ligaments ? Vous, y retourneriez-vous ? 😉


Cet article vous a plu ? Suivez-moi sur WordPress et Facebook ! Inscription gratuite et garantie 100 % satisfait ou désabonné  Vous serez ainsi tenu informé de mes prochaines publications ! Merci.

————————————————————————–

2 réflexions au sujet de « Chaud chaud chaud la balnéo ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s