Écriture créative·Développement personnel

Sur un air de Stromae…

6_07ohn« Il est l’heure, finie l’heure de danser, danse, t’inquiète pas tu vas danser, balance-toi, mais tu vas te faire balancer, défonce-toi, mais tu vas te faire défoncer: tu aimerais faire ta fête, ta mère veut te la faire aussi ta fête… »6_07ohn

Ce matin, j’ai envie de vous parler de passion. De vous livrer une part de mon inspiration. De vous mener avec moi vers d’autres horizons.

Certains “héros” éveillent le petit frisson, font ressurgir en nous l’enfant qui s’était assoupi.

Du cinéma au petit écran, après Louis Defunes, seuls  Anny Duperey et Bruce Willis avaient jusqu’à présent réussi à faire renaître le côté « admirative & insouciante » que j’avais dû laisser quelque part en chemin vers l’âge de 12 ans.

Vous savez, ces petits moments de lâcher-prise qui s’offrent parfois à nous dans la jungle de nos préoccupations.

En 2013, le hasard a mis sur ma route les textes d’un auteur belge à succès, ceux de Paul Van Haver.

Mieux connu sous le nom de STROMAE, le second album de ce chanteur m’a aidée à avoir la révélation d’une vie. 

220px-stromae
Portrait de Stromae, par Universal Music.

 

Quand j’y repense, c’est à ce moment-là que les choses ont vraiment commencé à changer pour moi.

Riche de l’amour porté par une mère qui a elle seule a élevé une fratrie de pas moins de 5 enfants, ce garçon a assez tôt pu identifier ce qui le faisait vibrer.

Né en 1985 à Etterbeek (Bruxelles), il intègre l’académie musicale de Jette à l’âge de 11 ans où il y apprendra le solfège et la batterie.

Quelques années plus tard, il s’intéresse de près au monde du rap et créa a 18 ans un groupe dans lequel il va composer en compagnie d’un autre rapeur (J.E.D.I) son premier titre “ Faut que t’arrêtes le rap” (Clip)

Mais cette alliance ne durera pas, et cette rupture marquera le début de la carrière solo du MAETRO.

Afin de pouvoir financer des études qu’il souhaite suivre dans une école de cinématographie, il travaillera pendant un an dans la chaine de Fast Food “Quick”.

Mais ses économies ne suffiront pas et il intégrera  l’INRACI (l’Institut national de radioélectricité et cinématographie, une école belge francophone de cinéma, photographie et électronique). Il y mènera finalement des études d’ingénieur du son.

De compositions en succès planétaires, il évolue ensuite dans le milieu du Show Business à partir de 2008.

En 2009, son travail et sa persévérance sont récompensés. Après avoir composé pour des chanteurs comme Anggun et Kerry James, il sortira son premier album “Cheese”, duquel est issu le succès planétaire “Alors on danse !”(Clip )

895Parallèlement, il diffuse sur Internet ses premières “leçons” (les leçons de Stromae). De petites vidéos au travers desquelles il présente avec légèreté et humour son travail (une de mes leçons préférées, Stromae Vs Diables rouges)

Une idée généralissime ! Une « vidéothèque” gratuite et en ligne qui lui permet de faire sa promo en toute simplicité.

La même année, il crée sa propre entreprise de production musicale, MOSAERT (anagramme de Stromae).

Le 22 mai 2013, au travers de mon petit écran, j’ai été bluffée par son coup de génie lors de la sotie du titre “Formidable”(le big BUZZ). Moi qui en général n’aime pas du tout être dans l’admiration, ce jour-là, je dois l’avouer, je me suis tout simplement INCLINÉE.

Audace, culot, folie… on appellera ça comme on le voudra. Personne n’y avait jamais pensé en tout cas. Se balader en plein coeur de Bruxelles, saoul, et chantant ses déboires amoureux à tous les passants.

Le BUZZ ! La critique était au premier rang pour le pointer du doigt et faire sans le savoir la SUPER PROMO du clip qu’il était en train de réaliser en caméra cachée. Sans compter les nombreuses vidéos amateurs qui ont immédiatement été partagées sur les réseaux sociaux. 

Rhoo, et dire que quelques années plus tôt je prenais mon tram chaque matin à cet endroit là ! 😉

Un coup de poker ? Non ! Un coup de génie ! En trois jours, ce clip a obtenu 3.000.000 de vues sur YouTube ! Une réelle performance pour un artiste belge.

Ce jour-là, comme beaucoup d’autres, j’ai vu en ce jeune homme autre chose que la musique électronique qu’il composait et qui n’était pas forcément à mon goût.

Et bien évidemment, à la sortie de son second album “Racine carrée”, je me suis précipitée à la FNAC pour me le procurer.

Un mélange « d’influences afros, de percussions lourdes, de sons cubains et de rumba congolaise plus assumés » avait-il annoncé lors de son interview avec le magazine français les Inrocks.

Alors, prête à tout entendre, je me suis assise derrière le volant de ma VW. J’ai glissé le cd dans le lecteur, et j’ai tout simplement vibré !

Treize titres, tous plus surprenants les uns que les autres. Des « moules frites de Polo » à “Carmen », en passant par le surprenant “humain à l’eau”, j’ai halluciné.

Avez-vous déjà pris le temps d’écouter ses textes ?

Il y parle de tout. D’amour et de fête, de vie et de mort, mais aussi de sexe et d’inceste sous une forme détournée. Une recherche de mots intelligente qui pousse à la réflexion. Un travail d’écriture colossal.

J’ai assisté à un des concerts de sa tournée belge en novembre 2014. Ce fut d’une intensitée ! Je vous assure, un truc de dingue…

10606058_10205285307999900_5061998548140211608_n

Jamais je n’avais ressenti ça dans une salle. Un public engagé, face à un auteur-interprète vraiment passionné et heureux d’être présent sur scène dans sa ville natale.

Grâce à lui, j’ai su. J’ai osé ce que jusqu’alors je ne m’autorisais pas à admettre: moi aussi, si je le souhaite, je peux écrire !

Aujourd’hui, au travers de ce billet, j’ai tout simplement envie de lui dire MERCI.

MERCI d’avoir éveillée en moi cette soif de transmettre au travers des mots. stromae_7

Peut-être me liras-tu un jour Paul ?

Qui sait ?

CompatriOooOOote !

(Cet article vous a plu ? Suivez moi sur WordPress et Facebook ! Inscription gratuite et garantie 100 % satisfait ou désabonné  Vous serez ainsi tenu informé de mes prochaines publications ! Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s