Bienfaits·Développement personnel·Formations et coaching·J'ai testé..

De l’émotion au flacon, le secret des fleurs de Bach !

“Tant que notre âme et notre personnalité sont en harmonie, tout est joie et paix, bonheur et santé !” Dr Edward Bach

fleurs

Il y a quelques années, j’ai testé mon premier remède. Manque d’intérêt, de temps ou de maturité, je n’ai a ce moment là pas vraiment cherché a comprendre en quoi ces fleurs étaient si différentes des traitements homéopathiques vers lesquels j’aurais pu me tourner.

Aujourd’hui, c’est sur le chemin de mon coaching en « développement personnel » que les précieuses découvertes de ce médecin anglais ont réussi à capter mon attention.

Une consultation de 2h15, un flacon de 15ml et un bouquin dévoré entre nos ballades dans le maquis et les pauses farniente cet été (« Clin d’oeil sur mes Émotions », de Véronique Heynen-Rademakers), l’heure est enfin venue pour moi d’enrichir ce blog d’un petit article en l’honneur de ces 38 remèdes miraculeux.

bach-210x300
Dr Edward Bach, 1886-1936

Le Dr Edward Bach est né à la fin du 19ème siècle. Médecin généraliste et homéopathe, cet homme est aussi à l’origine de plusieurs vaccins homéopathiques encore utilisés aujourd’hui dans le nord de l’Europe.

Il a fait le choix de rechercher des remèdes simples et naturels qui lui permettraient de traiter les causes et les origines des dysfonctionnements, des troubles et des maladies qu’il rencontrait chez ses patients. Très observateur, il avait remarqué chez eux des bouleversements émotionnels très importants.

Un jour, alors qu’il était en vacance au pays de Galle, il fut fasciné par un groupe de plantes de couleur mauve. Il remarqua au-dessus d’elles des fructifications et s’approcha pour les voir d’un peu plus près.

impatiens
Impatiens

C’est alors qu’en touchant ces fructifications, celles-ci lui explosèrent au visage en lui projetant des graines !

Il eut alors une sorte de Flash !

Le comportement de cette plante lui fit immédiatement penser à un de ses patients qu’il ne parvenait pas à traiter. Un « malade » très compliqué, un homme qui avait une sensibilité à fleur de peau. Dés qu’on le touchait, il souffrait et hurlait sur tout le monde. Pour le Dr Bach, il y avait quelque chose de très similaire entre les comportements de cette plante et ceux de son patient.

Dés son retour à Londres il ressortit son matériel d’homéopathe (pilon, mortier, lait sucré) et créa son premier remède à base des graines de cette plante. Sans perdre de temps, il lui fit prendre cette “dynamisation” homéopathique.

Ce moment fut pour lui miraculeux ! En effet, là où même la morphine et l’opium n’avaient pas pu le soulager, la souffrance épidermique de cet homme cessa, comme par enchantement ! Son premier remède, l’impatience, venait de naître !

À partir de ce moment-là, le Dr Bach fut convaincu qu’il devait continuer à chercher des réponses dans la nature et chercha des correspondances entre les plantes et les grands états émotionnels humains.

Les plantes pourraient-elles l’aider à rééquilibrer ses patients afin que les origines des maladies puissent être combattues et non pas uniquement les symptômes ?

Pendant 8 ans, il parcourut le Royaume-Uni et explora chaque sentier jusqu’à trouver les 38 plantes à fleurs qui sont maintenant devenues des remèdes pour traiter individuellement chaque état émotionnel.

star-of-bethlehem-570x172_c
Star of Bethlehem

Le Dr Edward Bach répartit ensuite ses fleurs au sein de 7 grandes familles d’émotions.

• Peur: Rock Rose, Mimulus, Red Chestnut, Cherry Plum, Aspen.

• Incertitude: Scleranthus, Gentian, Wild Oat, Cerato, Hornbeam, Gorse.

• Manque d’intérêt pour le présent: Honeysuckle, Clematis, White chestnut, Chestnut Bud, Mustard, Olive, Wild Rose.

• Solitude: Water Violet, Impatiens, Heather.

• Hypersensibilité aux influences et aux idées: Agrimony, Holly, Walnut, Centaury.

• Désespoir-abattement: Larch, Elm, Pine, Oak, Crab Apple, Star of Bethlehem, Sweet Chestnut, Willow.

• Souci excessif pour le bien-être d’autrui: Rock water, Chicory, Vervain, Beech, Vine.

Par exemple, alors que l’utilisation de CHERRY PLUM sera surtout conseillée chez les personnes qui ont PEUR de perdre la raison, de faire des choses épouvantables, d’avoir l’esprit trop tendu ( ex: “je me sens comme une casserole sous pression, une vraie cocote minute”), ASPEN sera quant à elle un allié de taille pour traiter les PEURS vagues et inexplicables (ex: “J’ai des angoisses, mais je n’arrive pas à discerner pourquoi”).

heather
Heather

Du côté des fleurs de SOLITUDES, on pensera a HEATHER pour aider ceux qui recherchent constamment la compagnie de toute personne disponible, ceux qui sont très malheureux s’ils doivent rester seuls un certain temps (ex: “Après ma journée de travail, quand je me retrouve seule chez moi, je m’empresse de téléphoner à mes amies ? Cela me fait de la compagnie”). Par contre, pour les gens qui aiment être seuls, qui sont souvent distants et peuvent en arriver à ne plus pouvoir entrer en relation avec les autres, c’est le remède WATER VIOLET qui leur offrira son super pouvoir.

SUPER POUVOIRS ! En voilà deux mots qui correspondent parfaitement à ce joli bouquet d’organismes végétaux 😉

En fonction de la situation, et des états de chacun, les fleurs peuvent être consommées individuellement ou en mélanges préparés par un conseillé en fleurs de Bach par exemple.

Ha oui, j’oubliais ! Il est impossible de traiter quelqu’un à son insu !

Donc, mesdames, inutile de diluer quelques gouttes de MUSTARD dans le café de votre chéri le matin, même si, sans raison ou explication, un gros nuage noir et froid au-dessus de lui cache sa joie de vivre.

Au fil de mes découvertes, je comprends maintenant que ces plantes sont à utiliser comme des compagnons de vie.

fa8dacca016e20530f4e21acbc456a9e-emos-1450-e1454324730507Revenir à nous, à notre corps, nos émotions. Prendre le temps de nous écouter, de ne pas sans arrêt dépasser nos limites émotionnelles.

Ouvrir son esprit dans un premier temps, faire le chemin de la compréhension de notre déséquilibre, et accepter que parfois les choses les plus simples peuvent suffire à traiter les plus grands maux.

Quand on sait que bon nombre de maladies graves sont la résultante d’émotions refoulées, je ne sais pas pour vous, mais moi ça m’a donné envie d’essayer.

Et vous ? comment les aimez-vous ? En peu, beaucoup, à la folie, passionnément ?

editions-labelvie
Vous êtes stop stressé ? Cliquez vite sur ce lien…

(Cet article vous a plu? Suivez moi sur WordPress et sur Facebook! Inscription gratuite et garantie 100 % satisfait ou désabonné!  Vous serez ainsi informé de mes prochaines publications! Merci.)

Une réflexion au sujet de « De l’émotion au flacon, le secret des fleurs de Bach ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s